lundi 4 juin 2012

Lundi - Concarneau et al.

Depuis près de deux semaines, tous les matins, la météo annonce une journée grise avec de la pluie, et depuis près de deux semaines, ça ne se réalise pas. Mais aujourd'hui, vraiment, je pense qu'on est faits. Nous voici à Concarneau, le ciel est chargé de nuages pas beaux. Ça y est, il pleut. 47 gouttes. Pas grave.

Trouver une place pour garer la voiture, c'était pas de la tarte. Concarneau a une ville close.

 

C'est évidemment très touristique, très très commercial. Il y a même un musicien ambulant.

 

Roger suit avec stoïcisme. Moi, comme chacun sait, j'aime bien les petites touristiques commerçantes, avec leurs souvenirs, leurs galeries d'art, les cartes postales kétaines, les 2400 bols avec prénom, les restaurants, les boutiques de vêtements…

J'aime même les moumouttes, enfin celles de ce type-là.

Je me suis acheté un chandail en tricot de coton qui me fait bien, je trouve et Françoise trouve. Et vous, trouvez-vous ?
Dîner dans une crêperie un peu en retrait, plus tranquille. Crêpe tomates et saucisse bretonne pour moi, (en avant à droite) crêpe saumon fumé et citron pour Françoise (à gauche) et pour Roger crêpe à il ne sait plus quoi ni moi non plus (en arrière). Françoise me corrige : crêpe au blé noir = galette.
Après Concarneau, direction Sainte-Marine.Une jolie petite rue tranquille.
Son petit port de plaisance.
Un arbre et ses racines.

Des discussions d'artistes.
L'infini ne se photographie pas. Mais ses instants se vivent.

 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Comme je me sens loin et pourtant je vous suis pas à pas , j'adore toute ces petites rues et les petites boutiques un peu attrape touriste, mais j'adore , les petites friandises, on me connait !!!! Passez un bon séjour en bonne compagnie !

Dorémi a dit…

Je trouve… qu'il te fait bien, ton chandail :-)