mercredi 13 juin 2012

Mercredi 13 - à Paris

Alors… Paris ? (Élisabeth)
Est-ce que je rêve ou tu n'écris plus ? (Michelle)

Tu abandonnes tes Notes en balade ? (Dominique)

Bon, disons que j'ai eu un coup de fatigue mercredi. Et jeudi. Et vendredi.

Et ensuite un coup de découragement à partir de vendredi. Comment je vais bien faire pour rattraper tout ça ? D'autant plus que j'ai le projet d'ajouter des diaporamas et que je ne sais pas comment faire. 

J'écris ce message le jeudi 21, mais pour Blogger, je le date du mercredi 13, pour qu'il apparaisse à sa place dans l'ordre chronologique. Il pleut. On annonce de la pluie et des orages toute la journée. En fait, le trottoir devant la porte de l'immeuble est en train de sécher. N'empêche, je m'y mets. 

Le mercredi 13, donc, nous sommes partis au petit bonheur la chance. Il y a une station de métro (Reuilly-Diderot, sur la ligne 1) à littéralement deux minutes de l'appartement. Ce matin-là, nous sommes descendus à la station Chatelet, tout près des deux îles, l'île de la Cité et l'île Saint-Louis, et nous avons tout simplement marché sans but. Il ne faisait pas superbeau mais pas supergris non plus. Et nous étions contents. Je n'ai pas pas vraiment pris la peine de noter le lieu de chaque photo ou de chaque vidéo parce que mon but dans ce blogue n'est pas de documenter mais de raconter. Et ce que je raconte ici, c'est le plaisir de flâner, sans but et au hasard (ici, pour les gens qui ont beaucoup de mémoire et de… euh de vécu, un rappel d'une vieille chanson de Gilbert Bécaud, Les Enfants oubliés. Mais nos yeux à nous n'étaient pas remplis de brouillard.) 








Nous rentrons manger et nous reposer un peu, et en après-midi, c'est reparti.



En soirée, nous découvrons une tout autre facette de Paris, en nous rendant à Issy-les-Moulineaux, où nous avons une invitation à souper. C'est un quartier beaucoup plus cossu. Nous y avons vu, notamment, deux Porsche Carrera. L'appartement où nous sommes reçus a une vue sur Paris qui est à couper le souffle. Je n'ai pas pris de photo, je trouvais que ça ne convenait pas. Croyez-moi sur parole.

Notre hôte nous a ramenés vers une heure du matin, en auto, dans des rues désertes. Encore un autre Paris.

2 commentaires:

Dorémi a dit…

Hé, hé, je ne reconnais pas tout, mais on aperçoit le reflet de l'horloge de la gare de Lyon dans la deuxième photo et la troisième montre la tour St-Jacques :
http://suite101.fr/article/la-tour-saint-jacques-a9692

Anonyme a dit…

Je commençais à me poser des questions à votre sujet, mais avec le brouhaha du déménagement pas vraiment de temps pour autre chose, mais dans deux jours nous serons dans nos murs.... Alors continue moi j'aime bien te lire et surtout prendre de vos nouvelles. bye !